Réalisez une interface ergonomique pour que les robots spiders de Google s’intéressent à votre site !

Publié le : 28 mai 20213 mins de lecture

Le Googlebot est un robot sur l’explorateur ou user-agent. Il analyse et récupère toutes les ressources dans les pages web. La connaissance sur le fonctionnement est cruciale même si c’est un programme informatique simple. Vous pouvez le surnommer « crawl » qui signifie marcher à quatre pattes ou ramper. Il représente la manière le parcours sur les pages du Web.

La mission du Spider SEO dans Google

Le rôle du Spider SEO déjà crawler à partir d’un répertoire, complété par les données du Sitemap des webmasters est : de marcher ainsi que télécharger les données pour chaque site web en se déplaçant par lien d’une page à une autre. Connaitre le site à visiter ainsi que le nombre de pages avec qui il est lié. L’interface ergonomique du Googlebot permet de répertorier tous les domaines que vous devriez indexer dans le moteur de recherche. Vous devriez aussi mettre à jour les sites et les liens vers les URL et les images. Sachez que l’index du Google est le répertoire de milliard de sites que les utilisateurs emploient souvent. Cela veut dire que l’indexation est le fait de rendre les contenus du net accessibles aux internautes.

L’expérience de l’utilisateur ainsi que la fréquence et budget du parcours

L’interface ergonomique du Googlebot explore un site de la même façon qu’un utilisateur, selon la fréquence qu’il utilise. Il fera tout son possible pour empêcher le compromis de l’expérience de l’utilisateur. Le robot va tester chaque site en déterminant une limite à la fréquence de crawl. Cela dépend de la connexion du serveur, par exemple si le site répond rapidement alors la limite augmentera. Par contre s’il met du temps à répondre ou fait une erreur alors la limite diminuera. Si ce sont les webmasters qui appliquent la limite de crawl et qu’elle augmente alors le parcours possible s’intensifie. Googlebot paramètre lui-même ses actions.

La légèreté du budget de crawl

Le budget pour le crawl est l’alliance entre la fréquence d’exploration et la quantité des ressources qu’il contient. Le nombre de ressources que vous devriez mettre à jour représente la même quantité de connexions simultanées vers une URL avec le temps de pause qui les altère. Lorsque le site web est observé alors la mise en ligne par l’interface ergonomique de Google affirmera le budget de crawl qui sera pris en légère. Les ressources seront plusieurs si un site est populaire, c’est-à-dire mis à jour de temps en temps par l’index, par migration du nombre d’URL à indexer, ainsi que la susceptibilité de devenir obsolète.

Plan du site